A propos de SOS IJM

SOS Information Juridique Multisectorielle, SOS IJM en sigle, est une association à but non lucratif qui a vu le jour en milieu universitaire en 2007 à Bukavu, en République Démocratique du Congo. Elle fonctionne conformément aux dispositions de la Loi n° 004 /2001 du 20 juillet 2001 portant dispositions générales applicables aux associations sans but lucratif et aux Établissements d’utilité publique en République Démocratique du Congo. Elle est dotée de la Personnalité juridique lui octroyée par le Ministère National de la Justice et Droits Humains.

L’organisation est de caractère philanthropique regroupant en son sein toute personne, âgée de 18 ans révolus au moins, de quelque nationalité qu’elle soit, animée d’un esprit qui rencontre les objectifs de l’association et qui, en adhérant, souscrit ses actes constitutifs.

En vertu du principe de spécialité reconnu à toutes les organisations, l’objectif principal de SOS IJM consiste à contribuer à la promotion de la connaissance des droits humains et libertés fondamentales ainsi qu’à leur mise en œuvre effective.

Toutefois, l’organisation fait recours à des pouvoirs implicites lorsque l’exercice de certains de ses pouvoirs qui ne lui sont pas expressément attribués par ses textes constitutifs, sont essentiels à l’accomplissement et à l’exercice des fonctions et la mission qu’elle s’est assignée.

Pour réaliser ses objectifs, SOS IJM travaille avec les partenaires nationaux, régionaux et internationaux dont notamment :
– Cordaid (www.cordaid.org);
– Union Européenne (Délégation de l’Union Européenne en RDC et Protection Defenders) ; https://eeas.europa.eu/delegations/dr-congo-kinshasa_fr
– La Mission de l’Organisation des Nations Unies en RDC (MONUSCO) ; https://monusco.unmissions.org
– Protection International (PI) ; https://www.protectioninternational.org/fr/node/ ; https://www.protectioninternational.org/fr/search/node/sos%20information%20juridique%20multisectorielle
– The Carter Center (TCC) ; https://www.cartercenter.org
– Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme (AEDH) ; https://www.aedh.org/fr/component/search/?searchword=sos%20information%20juridique%20multisectorielle&searchphrase=all&Itemid=488
– TRIAL International; https://trialinternational.org/fr/
– American Jewish Word Service (AJWS); https://ajws.org/
– Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT) ; http://www.omct.org/fr/search/?q=sos+information+juridique+multisectorielle ,
– Avocat Sans Frontières (ASF) ; http://www.asf.be/fr/
– USAID https://www.usaid.gov/, Programe DPK ProJustice et CounterPart International ; https://www.counterpart.org/
– Justice et Paix Pays Bas ; https://www.justiceandpeace.nl/francais
– EQUITAS ; https://equitas.org/
– The Finish NGO foundation for Human Rights (KIOS) ;www.kios.fi/
– Le Centre pour la Coopération Internationale et le Développement de l’Université de PAVIA/Italie (CICOPS) ; www.unipv.eu/site/en/home.html
– Frontline Defenders ; https://www.frontlinedefenders.org/fr
– Initiatives for Peace and Human Rights (iPeace); https://www.iphr-ipdh.org/
– Forum – Réfugiés (COSI) France ; www.forumrefugies.org/
– Synergie UKINGO WETU (SUWE) ;
– International Rehabilitation Council For Torture Victims (IRCT) ;
– Synergie des femmes pour les victimes des violences sexuelles ;
– Dignité Impact ;
– Action pour le Bien-être de la Femme et de l’Enfant au Congo, ABEFEC ;
– Radio Maendeleo ; www.radiomaendeleo.info, http://www.radiomaendeleo.info/bukavu-30-enqueteurs-formes-par-sosijm-pour-letude-des-cause-du-non-acces-des-femmes-a-la-justice/
– etc.

De manière transversale, SOS IJM intègre le genre dans toutes ses actions. Sur le plan structurel, l’Assemblée Générale de l’organisation contient 72% des femmes et 28% des hommes. Le Conseil d’Administration est constitué de 80% des femmes et 20% des hommes, tandis que la Coordination regorge 75% des femmes et 25% des hommes. Il importe de noter également que, les actions de SOS IJM touchent 70% des femmes.