Auteur : Roland MANTAMA

SOS IJM ASBL ET LE PRIX NOBEL DE LA PAIX 2018 : Toutes les salles de réunions de SOS Information Juridique Multisectorielle sont désormais baptisées au nom du prix Nobel de la Paix 2018, le Dr Denis MUKWEGE.

C’est à la suite d’un appel d’offre lancé à l’attention de tous les artistes dessinateurs de la ville de Bukavu, afin de représenter le Dr Denis MUKWEGE en portrait qui seront placés aux murs de toutes les salles des réunions de SOS IJM asbl, qu’une séance de sélection des trois meilleurs portraits du Prix Nobel, s’est tenue le vendredi 8 Novembre 2019, en la salle Concordia dans la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu.

Cet événement grandiose a eu lieu dans le but de soutenir ce grand personnage qui marque l’histoire de la République Démocratique du Congo, dans sa lutte contre les violences sexuelles faites aux femmes.

Et ainsi, à cette occasion, SOS IJM, lance une recommandation au gouvernement Congolais en vue de lui emboîter les pas et procéder à la décoration du portait du Prix Nobel de la Paix 2018, en reconnaissance de son travail.

Le premier portrait sélectionné est celui de l’artiste Rodrigue CIMANU, qui a eu le prix de $150

Le Deuxième portrait sélectionné est celui de l’artiste Fiston Berckemas Kamundala de Nostif Art, avec le prix de $100

Et le troisième portrait sélectionné est celui de l’artiste Emmanuel Kajibwami de Kashondo Art, le prix de $50

APPEL URGENT

SOS IJM asbl, a lancé un appel urgent, au cours d’une conférence de presse tenue à son bureau de plaidoyer à Kinshasa, en date du Vendredi 25 Octobre 2019. Les détails se trouvent dans le document officiel du lien ci dessous:

https://www.sos-ijm.org/wp-content/uploads/2019/10/APPEL-URGENT-SUR-LES-CONDITIONS-CARCERALES-LE-CSM-ET-LA-CNDH.pdf

Ont pris part: 

  • Les Honorables Députés
  • La CNDH
  • Les organisations de la société civiles
  • Les médias

 

ATELIER DE PLANIFICATION 2020 DU PROGRAMME SPLA

4 ans après le début des activités, s’est tenu à Lubumbashi, du 30 Septembre au 04 Octobre 2019, un atelier de planification 2020 du programme Partenariat Stratégique pour le Lobby & le Plaidoyer (SPLA en sigle).  

34 Participants, étaient au rendez-vous, dont 26 membres de ONGN représentant 10 OSC partenaires à Cordaid et chefs de projet Cordaid.

SOS IJM A PRÉSENTÉ LE RAPPORT DE L’ETUDE SUR LES PERCEPTIONS DES ACTEURS PAR RAPPORT AUX INTERVENTIONS EXTERNES DANS LA STABILISATION EN RDC, DANS UN ATELIER LE MERCREDI 11 SEPTEMBRE 2019 A BUSHWIRA/KABARE AU SUD KIVU EN RD CONGO

En Territoire de Kabare, groupement de Bushwira, SOS IJM a Présenté les conclusions préliminaires de l’étude sur les perceptions de divers acteurs sur le rôle de l’Etat et des interventions extérieures pour la stabilisation de la RDC. La population de Bushwira a exprimé sa satisfaction de la façon dont leurs situations, aspirations et recommandations ont été prises en compte dans le rapport. Le fait de retourner pour présenter le rapport démontre le sérieux de notre travail et le souci de les impliquer à chaque étape. L’une des recommandations d’un participant était de voir le groupement développé  comme le Village de Mpumo, le village Florissant. 

ATELIER DE RÉFLEXION ET DE RESTITUTION SUR LES MODES ALTERNATIFS DE RÈGLEMENT DES CONFLITS(MARCS).

Il s’est tenu le jeudi 04 Septembre 2019 à Kinshasa l’atelier de réflexion et de restitution sur les MARCs dans le cadre du processus de mise en œuvre de la PNRJ (Politique Nationale de Réforme de la Justice).

Les expériences de Cordaid et ses partenaires en cette matière ont été présentées et jugées très pertinentes dans le processus d’harmonisation et de réglementation des MARCs.

Parmi les questions clés débattues, il y a notamment les défis d’harmonisation des pratiques des MARCs, l’intégration effective des interventions des acteurs privés dans le système judiciaire formel et la reconnaissance du rôle des parajuristes.

SOS IJM ET ADEPAE ORGANISENT UNE TABLE RONDE AU SUD-KIVU EN RD CONGO

Sous le haut Patronage du Ministère de l’intérieur, SOS IJM et ADEPAE organisent une Table ronde entre les OSC, le Gouvernement Provincial (Cabinet du gouverneur de province, ministères ayant en charge le budget, l’intérieur, division de l’intérieur) le Commissariat Provincial de la PNC, les Honorables députés (Commission ECOFIN, DÉFENSE ET SÉCURITÉ de l’Assemblée Provinciale), les scientifiques, les juridictions de base, les responsables de la territoriale et certains membres des CLSP des ETD de Mwenga, Kabare, Fizi, Uvira, Kalehe et ville de Bukavu sur les mécanismes de durabilité des CLSP et leurs contributions dans la sécurité, la justice et le développement local et provincial . Cette activité de haut Niveau se déroule à l’hôtel PANORAMA du 28 au 29 Août 2019 dans la ville  de Bukavu au Sud-Kivu.

SOS IJM et SUWE facilitent l’échange d’expériences des Députés provinciaux du 08 au 09 Août 2019 à Goma dans la Province du Nord-Kivu

C’est au cours d’un atelier de deux jours, que les deux organisations de la société civile, SOS IJM et SUWE facilitent l’échange d’expériences des Députés provinciaux du Nord et Sud Kivu sur les mécanismes de protection des DDH et activistes pro démocratie. Le Nord Kivu est sur le point de voter un Edit portant protection des DDH comme l’a fait le Sud-Kivu. La finalité est d’avoir une Loi au niveau national au cours de la législature actuelle.

SOS IJM FORME DES PARAJURISTES DANS UN ATELIER LANCE PAR LE MINISTRE PROVINCIAL DE LA JUSTICE ET DROITS HUMAINS AU SUD KIVU DU 29-31 Juillet 2019 AU CENTRE OLAME

Au cours d’un atelier de formation des parajuristes, SOS IJM forme ces derniers sur leur rôle dans le développement des mécanismes alternatifs de règlement des conflits (MARC), tels que prévus par la Politique Nationale de Réforme de la Justice. Elle réunit 30 participants dont 50% des femmes et se réalise avec l’appui financier de Cordaid.

Le 07 juillet 2019, SOS IJM a soufflé sur ses 12 bougies

Aujourd’hui, Elle développe ses activités à travers 09 Provinces en RDC avec un bureau de plaidoyer à Kinshasa. SOS IJM intensifie également ses actions de plaidoyer jusqu’au Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies et de la Commission Africaine des droits de l’Homme et des peuples ;

A l’occasion de sa dernière Assemblée Générale tenue au mois de juin et marge de la célébration de ses 12 ans, SOS IJM à réaffirmé son engagement de travailler sur l’émergence des droits économiques sociaux et culturels, DESC. En effet, elle va s’inscrire largement dans le développement des villages florissants ainsi que l’éducation. Pour l’année 2019, SOS IJM a prévu de planter 2000 arbres dans le village florissant de MPUMO en partenariat avec l’Organisation Dignité Impact. SOS IJM compte inscrire également, dans ses priorités, l’émergence des mécanismes alternatifs des conflits, tels que prévus par la Politique Nationale de Réforme de la Justice et son Plan Prioritaire mis en place par le Gouvernement congolais à travers le Ministère de la Justice. Enfin, SOS IJM réitère son soutien au travail du Prix Nobel de la Paix, Dr. Denis MUKWEGE. D’ailleurs pour contribuer à la connaissance des œuvres de cette icone à l’échelle planétaire, toutes les salles de réunion de SOS IJM, à travers le pays, seront baptisées, dans un avenir approche, Salle de réunion Prix Nobel de la paix Dr. Denis MUKWEGE. Pour plus d’infos sur le travail de SOS IJM et ses perspectives, visiter notre site www.sos-ijm.org 

SOS IJM asbl a célébré la journée Mondiale de l’Enfant Africain

Dans le cadre du projet village florissant que SOS IJM asbl exécute en faveur de la population du village  de Mpumo, groupement de BUSHWIRA, chefferie et territoire de Kabare en province du Sud Kivu; en date du 16 juin 2019, SOS IJM asbl a organisé la célébration de la journée internationale de l’enfant Africain dans le village Florissant de MPUMO, Les bénéficiaires de cette activité sont les enfants du village de MPUMO particulièrement les enfants élèves  qui sont pris en charge par le projet, accompagnés de leurs parents. Le thème retenu: “LA SCOLARITÉ DES ENFANTS FILLES ET GARÇONS  DU MILIEU RURAL, CLEF DU DÉVELOPPEMENT D’UNE NATION”.

Les activités suivantes étaient à l’ordre du jour:

  • Le discours renseignant sur l’historique et l’importance de la journée de l’enfant Africain;
  • les sketchs des enfants autour de l’importance de la scolarité de l’enfant rural, le mariage forcé et les conséquences de l’analphabétisme;
  • Détection et démonstration des talents des enfants; dessin, chant et danse, expression orale, jeux de football;
  • Collation des meilleurs talents