Tenue d’un atelier de Coordination du Projet RISK 2 du Lundi 26 au Mercredi 28 octobre 2020 dans la Salle de réunion Dr. Denis MUKWEGE PRIX NOBLE DE LA PAIX 2018 de SOS-IJM à Bukavu.

Ces travaux qui ont duré trois jours s’inscrivent exactement dans le cadre des objectifs spécifiques du projet RISK 2, à savoir : « Les partenaires du projet échangent régulièrement et se rencontrent pour échanger sur leurs pratiques ».

En effet, il a été question de réaliser des échanges entre partenaires venus du Sud-Kivu (SOS IJM), du Nord-Kivu (SUWE) et d’Uvira (ARAL), lesquels partenaires impliqués dans la mise en œuvre du Projet ‘Renforcement des Initiatives pour Secourir les défenseurs dans le Kivu (RISK 2). Ces échanges ont été principalement focalisés sur la mise en œuvre du protocole de gestion des alertes, les outils de suivi du projet, la discussion sur l’éventuel besoin de révision du protocole de gestion des alertes, le plaidoyer, les réflexions sur l’élargissement de la zone d’intervention ainsi que le mécanisme de renforcement de protection.

Par la suite, les participants ont abordé d’autres mécanismes comme le Mécanisme de coordination avec les autres partenaires œuvrant dans la protection des DDH, mais qui ne sont pas directement impliqués dans le projet.

Ainsi, le renforcement de plaidoyer pour faciliter le retour des DDH en difficulté, la situation actuelle des DDH assistés, les rencontres de quelques DDH ayant bénéficié de l’assistance, les possibilités d’amélioration du programme pour l’année 3, la discussion sur le contexte judiciaire avec les avocats qui suivent les cas en justice et compréhension sur la problématique de l’appareil judiciaire au Congo et les perspectives pour RISK 3 ont attiré l’attention des participants à ces assises.

Les travaux se sont clôturés par deux visites dans le seul et unique but de renforcer la collaboration et les stratégies dans le traitement des cas des DDH et maximiser ainsi les chances de promouvoir et assurer une bonne protection des défenseurs des droits humains à travers le Pays. Il s’agit notamment de la visite au BCNUDH et la visite au Cabinet du Prix Nobel de la Paix 2018, le Dr Denis MUKWEGE, à Panzi dans la ville de Bukavu, Province du Sud-Kivu en RDC. À l’issue de ces deux visites suivies des échanges, une collaboration mutuelle et l’échange d’information ont été convenus.

Les prochains travaux se tiendront dans la Province de l’Ituri. L’atelier a connu la participation de :

  • SOS Information Juridique Multisectorielle (SOS IJM) ;
  • Agir Ensemble pour les Droits Humains (AEDH) ;
  • Arche d’Alliance (ARAL) et
  • Synergie Ukingo Wetu (SUWE).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 22 =