Mois : août 2020

SOS IJM en collaboration avec la Chefferie de Kabare a organisé un atelier de formation des Membres du Conseil Local pour la Sécurité de Proximité (CLSP) de la Chefferie de Kabare.  Du 7 au 8 Août 2020 dans la salle de réunion Dr. Denis MUKWEGE PRIX NOBLE DE LA PAIX 2018 à Cirunga, chefferie de Kabare en Territoire de Kabare au Sud-Kivu.

Dans le cadre du programme Partenariat Stratégique pour le Lobby et le Plaidoyer SPLA, SOS IJM en collaboration avec la Chefferie de Kabare a organisé un atelier de formation des membres du Conseil Local pour la Sécurité de Proximité (CLSP) de la chefferie de Kabare. 

Les objectifs de la formation visaient notamment :

  1. Le renforcement des capacités des Membres du CLSP sur l’organisation et le fonctionnement du CLSP ;
  2. Le renforcement des capacités des Membres des forums des groupements sur le diagnostic de sécurité ;
  3. L’implication active des participants dans la réforme du secteur de sécurité dont la Police Nationale congolaise et la doctrine de la police de proximité ;
  4. La contribution au renforcement de la collaboration des acteurs de la Société civile, la Police Nationale Congolaise, les juridictions civiles et la chefferie de Kabare.

Le chef de département de la sécurité publique de la PNC Sud-Kivu, le Commissaire Supérieur Monsieur Émile Kiley est revenu sur l’historique de la réforme en insistant sur les défis, les obstacles, les avancées ainsi que les opportunités de la réforme de la Police Nationale Congolaise.

En effet, des discussions ont porté sur les modules suivants :

  • La réforme de la police et la doctrine de la police de proximité ;
  • L’organisation et le fonctionnement des conseils locaux pour la sécurité de proximité ;
  • La gouvernance sécuritaire ;
  • Le diagnostic participatif sécuritaire ;
  • Le partage de l’expérience entre le CLSP Kabare et le CLSP de la commune de Bagira ;
  • L’élaboration du plan local pour la sécurité proximité.

Notons que suite aux récents entretiens que SOS IJM a réalisés avec les autorités coutumières de ces entités, exprimant ainsi le besoin en formation, afin de balayer les zones d’ombres au tour des comités locaux de sécurité et conseils locaux pour la sécurité de proximité.

Au terme de ces travaux, les participants ont saisi la différence entre le Conseil Local pour la Sécurité de Proximité et le Comité Local de Sécurité. Bien plus, capables de faire le pré diagnostic de sécurité, le diagnostic ainsi que l’élaboration du plan local de sécurité afin de parvenir à mettre en place un plan local pour la sécurité de proximité.

Ainsi, les chefs des groupements présents à ces travaux, ont promis de procéder à la tenue des forums des groupements mensuellement, faire le diagnostic participatif de sécurité et ainsi alimenter le CLSP. Les membres CLSP à leur tour, se réuniront désormais tous les trois mois, et ce, conformément au Décret du 16 Septembre 2013 portant création, organisation et fonctionnement des conseils locaux pour la sécurité de proximité.  C’est donc grâce à la philosophie de cet appareil sécuritaire, considéré comme un cadre de concertation par excellence, que la chefferie de Kabare pourra apporter des solutions efficaces, globales et durables aux problèmes sécuritaires, qui rongent depuis longtemps ce Territoire. 

Pour sa part, SOS IJM a promis de s’impliquer activement dans le cadre du plaidoyer afin de contribuer à l’amélioration de la situation sécuritaire dans la chefferie de Kabare.

Ont pris part à la formation :

  • 18 chefs des groupements de la chefferie de Kabare ;
  • Les membres du CLSP  et le Mwami Kabare;
  • Les acteurs de la Société civile et quelques représentants des mouvements et associations des jeunes.