SOS IJM dans la célébration de la journée internationale de droits de la femme avec les femmes du Village de Kabare dans la Province du Sud-Kivu, le Samedi 30 Mars 2019

SOS IJM a célébré la journée internationale de droits de la femme, et vulgarisé en même tant l’un de ses plus grands combats étant l’accès de la femme à la justice.

Ainsi, SOS IJM, pour bien passer le message, a jugé bon de convier l’auteur du spectacle « les enfants sucrés » pour arracher le rire à ces femmes du village de Kabare dans un partage sur le droit de la femme et le respect de cette dernière.

Et puisque on ne peut taper que sur un animal; tout homme qui tape sur une femme serait traité de justesse comme un animal, c’est-à-dire sans respect et avec mépris.

On a retenu de cette prestation de Joyeux, la demande qu’il a faite à tous les hommes qui maltraitent leurs femmes d’acheter donc une vache ou un tambour chacun selon ses moyens pour qu’à chaque fois qu’il aura envie de frapper sa femme qu’il canalise toute cette énergie sur son tambour ou sa vache.

 Un message fort que SOS IJM véhicule à travers ce fameux humoriste à tous les hommes qui pratiquent encore la maltraitance à l’égard de la femme, et convie toutes les femmes dans cette situation à se confier à ses cliniques juridiques en vue de recevoir toute l’aide dont elles ont besoin.

Cet humoriste connu pour ses prestations en Français a essayé donc pour une deuxième fois après son passage à la fondation Panzi, une prestation dans sa langue maternelle (le mashi) qu’il parle à peine, ainsi que son swahili.

Bin Kabodjo Joyeux a exprimé sa gratitude d’ajouter à ses prestations à l’international cette prestation dans une zone rurale et remercie SOS IJM à travers son coordonnateur Me Justin BAHIRWE de lui avoir donné l’occasion de rencontrer cet excellent public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 12 =